La sécurité n'est pas obligatoire, elle est juste indispensable

Dans la majorité des accidents, la cause était l'erreur humaine

Le plus souvent, un autre conducteur n'avait pas détecté la présence du deux-roues dans la circulation automobile en raison d'un moment  d'inattention, d'une obstruction temporaire du champ de vision ou de la faible visibilité du deux-roues.